BIENVENUE SUR Des mots pour l'écrire...
RECHERCHE
Accueil> Des mots pour l'écrire...
Des mots pour l'écrire

Des mots pour l'écrire...

Un espace où poser mes mots. Où écrire ce qui me passe par la tête et le coeur. Jeter mes mots sur la toile comme on lance une bouteille à la mer, dans l'espoir que quelqu'un la trouve et comprenne le message...

On déménage...

Lundi 9 Janvier 2012, 19:57 GMT+2par Des mots pour l'écrire

Enfin je veux dire que je ne vais plus vraiment poster ici, je vais ouvrir un nouveau blog. Merci de m'envoyer un mail si vous voulez avoir l'adresse Tout en bas de cette page "contactez l'auteur" :)

A très vite... 

Lire des articles de la rubrique

Nous sommes en 2012 !

Lundi 2 Janvier 2012, 18:50 GMT+2par Des mots pour l'écrire

 

Edit : Image réalisée par mon petit génie de l'infographie : Fab ;) 

Déjà ? 

J'ai été un peu agacée par les voeux reçus par texto-type, de ceux dont on sent qu'ils ont été adressés à l'intégralité du carnet d'adresses du téléphone portable, sans aucune distinction et sans intention particulière... 

Mais, me direz-vous, n'es-tu pas en train d'en faire autant avec ta carte postale ci-dessus, et sa phrase qui correspond à tout le monde et personne en particulier ? ben non, ce n'est pas pareil, parce que cette phrase là elle vous est tout particulièrement destinée, à vous mes amies de la toile, celles avec qui j'entretiens une correspondance, celles sans qui rien ne serait tout à fait pareil... 

je vous souhaite réellement du fond du coeur, une année 2012 très douce (ça rime, donc ça devrait marcher, non ?) Une année sans trop de heurts, sans trop de soucis, il y en aura forcément, il n'y aura pas que du positif, si ça existait une année totalement bienheureuse ça se saurait. Mais je souhaite que vous sachiez puiser la force et l'énergie pour affronter les petits problèmes et les grands soucis. Ca change parfois totalement la donne que de savoir poser un regard différent dessus. Ce qui ne tue pas rend plus fort.

Je vous souhaite des tas de petits bonheurs, simples,  mais ce sont  les seuls qui comptent.

 

Bises de venise <3

 

Lire des articles de la rubrique

Doux noël

Mardi 27 Decembre 2011, 17:59 GMT+2par Des mots pour l'écrire

 

Aussi doux que le climat de ces jours ensoleillés... 

Il sera bientôt temps de faire les voeux pour l'an nouveau. Chaque 31 décembre, toujours avec les mêmes amis proches, nous passons la soirée ensemble. A refaire le monde, parfois simplement à flatter nos papilles, toujours avec des rires et des voeux d'un avenir meilleur. 2011 n'a pas été vraiment à la hauteur de nos  voeux. Et puis si, après tout, nous sommes encore là, en bonne santé, les enfants vont bien, nous avons du travail, un toit sur nos têtes. Tellement nombreux sont ceux qui ne peuvent en dire autant... Pour 2011 nous avions souhaité le bac pour la puce et pour son chéri, le permis de conduire (bon lui seul l'a passé mais je crois que ça va bien à sa chérie pas très pressée de prendre le volant). 

Nous n'avions pas pensé que mon parrain nous quitterait si tôt dans l'année, que je passerai si près de la dépression, que ma génitrice ferait encore des siennes... Mais on ne peut pas tout prévoir... 

Mais je n'avais pas prévu non plus qu'Elise serait si heureuse dans son nouveau logement, que le net me réservait la surprise d'une belle rencontre avec une personne super chouette, qu'au niveau travail on reconnaîtrait ma place, bref que je trouverais un certain équilibre malgré les soucis, les défaites, les angoisses.

Bises à vous, je vous souhaite en avance une très belle année 2012. Ce ne sont pas des voeux de convenance, c'est sincère, j'espère réellement qu'il vous arrivera de belles choses, et que même s'il y a des embûches, vous aurez la force de les enjamber. j'espère que 2012 vous préservera ainsi que ceux que vous aimez. 

Lire des articles de la rubrique

Noël et autres considérations...

Lundi 26 Decembre 2011, 16:38 GMT+2par Des mots pour l'écrire
 
 
Ma bulle fait des caprices et ne me laisse pas publier les jolies photos de notre menu du réveillon de Noël : 
alors voici un lien qui vous les montrera si vous avez la curiosité :) 
 
 
 
Noël 2011 c'était surtout un très joli moment de cuisine avec ma belle le 24 tout l'après midi
Le résultat était à la hauteur de nos efforts et du plaisir pris à la préparation.
C'était une jolie soirée rien qu'entre nous cinq, les cinq doigts de la main, ponctuée par l'ouverture des cadeaux.
 
 
Ensuite c'était de l'émotion lorsque j'ai reçu comme d'habitude une carte en provenance de Nîmes, sauf que ce n'était pas l'écriture de mon parrain chéri parti rejoindre les étoiles en janvier 2011...
 
C'était un éclat de rire à la réflexion de papi à ma belle : "oh tu es belle, comment tu as fait ? " :) peut être qu'il voulait juste des conseils techniques au sujet du maquillage, mais ça nous a bien fait rire. Je sais, hors contexte, ce n'est pas si drôle mais c'est juste que papi est un peu... lunaire :) 
 
C'était un repas de famille éclairé par la présence de ma petite belle-soeur chérie :) 
 
C'était un petit cousin toujours aussi bruyant. Sans doute pour tenter de couvrir le niveau sonore des conversations qui montrent qu'on est bien au  sein d'une famille italienne. Je pense toujours dans ces cas là aux paroles de la chanson de bénabar "la ptite monnaie" : 
 
"Un joyeux brouhaha, un chaleureux chahut, Nous retient autour d' une table la peau du ventre bien tendue. Les vieux finissent l' eau de vie tandis que les jeunes mangent leur pain blanc, En chatouillant les petits qui s' étouffent en rigolant...
Les repas le dimanche midi, Comme j'sais plus qui disait... Le bonheur ça se trouve pas en lingots, Mais en petite monnaie!
Une forte tête blonde termine sous la menace Ses minuscules dés de viande en faisant la grimace... Il en donne un sur deux au chien ... moi j' y vois clair dans son petit jeu Il me supplie du regard, alors je ferme les yeux!
Les repas le dimanche midi, Comme j'sais plus qui disait... Le bonheur ça se trouve pas en ligots, Mais en petite monnaie!
Le bébé en bout de table sur sa chaise d' arbitre, surveille d' un oeil abstrait l' arbre généalogique : dire qu' on vénère tellement ce petit incontinent La grand mère l' embrasse en rital... j'vous jure que c'est mieu avec l' accent!
ça me rappelle quand on était gamins, On faisait nos prières en italien... J' ai longtemps cru que dieu était rital.. Maintenant je sais bien qu'il est américain
On fait des dunes de sel pour aspirer les tâches, de vin rouge renversé, et des sujets qui fâchent... Les vieux souvenirs de vacances roulent sur la nappe les miettes de pain Les blagues plutôt grivoises slaloment entre les bouteilles de vin ...
Les repas le dimanche midi, Comme j'sais plus qui disait... Le bonheur ça se trouve pas en ligots, Mais en petite monnaie!
La prune, la poire la cerise, on va siroter tout le verger! Le grand père sort les cigares ... et se les fait tous taxer! Morceaux de sucre dans l' alcool... raffinement de gastronome C' est la chasse au canard dans le marc de bourgogne!
Les repas le dimanche midi, Comme j'sais plus qui disait... Le bonheur ça se trouve pas en lingots, Mais en petite monnaie, En petite monnaie!"
 
Et aujourd'hui je tourne en rond, dans la maison vidée des grands, partis au ski pour quelques jours.
Journée de corvées afin d'avoir si possible la paix le reste de la semaine...
Douces pensées pour vous qui passez par ici voir s'il y a encore de la lumière... 


 
Lire des articles de la rubrique

Citation trois

Samedi 17 Decembre 2011, 15:56 GMT+2par Des mots pour l'écrire

"Il est poli d'être gai"

 

Jean Louis FOURNIER dans "VEUF"

 

Lire des articles de la rubrique

citation deux...

Vendredi 16 Decembre 2011, 19:55 GMT+2par Des mots pour l'écrire

Alain Souchon

 

"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie"

Lire des articles de la rubrique

Citation

Jeudi 15 Decembre 2011, 21:54 GMT+2par Des mots pour l'écrire

Une phrase qui m'a marquée ces derniers jours :

"un résumé de l'ambivalence de Noël : magique pour les enfants, mais triste pour les adultes compliqués que nous sommes.. " c'est G Apfeldorfer qui l'a écrite lors d'un chat sur linecoaching...
C'est si vrai !

Lire des articles de la rubrique

Envie de douceur...

Mardi 13 Decembre 2011, 19:25 GMT+2par Des mots pour l'écrire

 

Plein de douceurs en ce début de semaine... 

- des nouvelles visiteuses lectrices de Caroline et qui ont eu la curiosité de pousser la porte et de venir nous lire sur les mots pour l'écrire, non sans avoir écrit un gentil commentaire 

- Des retours positifs sur l'organisation de l'arbre de Noël de mon travail, la satisfaction que tout se soit bien passé, que les enfants aient été suffisamment émerveillés pour en rêver et en parler encore et encore. 

- faire rejaillir cette joie sur ceux qui l'ont provoquée, aimer leurs réactions enthousiastes, c'est pour cela que ça a fonctionné : parce qu'ils y ont sûrement pris autant de plaisir que ceux qu'ils étaient chargés d'amuser 

- l'absence de mon amour qui ne m'en fait que davantage m'impatienter de son retour et m'en réjouir

- les ondes quotidiennes que je reçois à travers les mails matinaux ;) et qui sont comme un sourire à chaque fois

- bientôt le retour des grands, avec sûrement leur cortège de contrariétés ou de bouderies qui seront livrées avec mais par dessus tout la perspective de voir la tribu réunie sous le même toit durant quelques jours

Ne vous y trompez pas, tout n'est pas rose non plus... Il y a eu une sale nouvelle, des microbes qui tournent, la fatigue, la migraine mais les choses positives ont su prendre le dessus.  

 

la photo ci dessus est celle de mon escalier, repeint lorsque nous avons emménagé...

Lire des articles de la rubrique

J'aimerais tant...

Jeudi 8 Decembre 2011, 18:36 GMT+2par Des mots pour l'écrire

 

Sur le modèles des billets j'aime de chez caro :  http://www.penseesderonde.fr/2011/12/jaime-8.html, ce que j'aimerais, ou ce que je n'aime pas 

 

Ci dessus la photo du sapin de l'an dernier, tout doux et blanc...

 

j'aimerais de la douceur pour ces fêtes, qu'elles réussissent à chasser soucis et tracas fût ce durant quelques jours au moins, une sorte de trêve des confiseurs 

 

j'aimerais que ceux que j'aime et qui sont partis soient encore là 

J'aime la douceur de l'amitié

j'aime pas aller au travail la boule au ventre

j'aime les paquets cadeaux que j'ai faits en cachette parce que même s'ils sont grands, j'ai tout de même préparé quelques surprises pour les enfants 

j'aime pas que la crise rende les gens amers et individualistes 

j'aime le nouveau Benabar

J'aime pas que dans le nouveau Bénabar il y ait moins de cuivres, saxo, trompettes, que d'habitude

j'aime pas l'état de nos comptes 

j'aime pas l'idée que ma puce parte à la neige la semaine où je serai en vacances et que je me fasse du souci pour le trajet et pour des tas d'autres raisons

j'aime l'idée qu'ils grandissent, qu'ils aient des projets, que les obstacles à surmonter les aide à grandir

j'aime pas les repas de famille trop bruyants 

j'aimerais que le voeu le plus cher se réalise

j'aime pas que l'on craigne l'avenir, que l'an prochain s'annonce difficile 

j'aimerais que l'on garde l'espoir

j'aime pas les mauvaises nouvelles de tous ces gens que le crabe a emportés ces temps derniers 

j'aimerais que la recherche avance

j'aime pas le 31

j'aimerais voir certains films qui ne passent pas parce que les salles sont monopolisées par les "gros " films 

Entre douceur, optimisme et pessimisme, petits bonheurs, sourires et paillettes, je vous souhaite déjà une belle fin d'année <3

 

Lire des articles de la rubrique

Ca m'fout les boules (de Noël)

Jeudi 10 Novembre 2011, 18:10 GMT+2par Des mots pour l'écrire

 

J'ai écrit cet article une première fois, mais il s'est perdu dans les méandres du net, c'est vrai que mon ordi donne de sérieux signes de fatigue, j'appréhende lorsqu'il ne voudra plus travailler 

Je disais donc (mieux que je ne vais sans doute le faire car le premier jet est toujours mieux) 

Je disais donc que je n'aime plus cette période des fêtes. Avant, lorsque les schtroumphs étaient schtroumphs, c'est à dire pas des zhorribles zados, je me réjouissais longtemps à l'avance de toutes les surprises que je leur ferai, ils auraient toute leur liste de jouets commandés au père noël voire plus car je ne sais pas trop me limiter en matière de cadeaux.
Et leurs yeux brillaient, brillaient, à présent ils ne brillent plus vraiment, ils ressemblent davantage à ceux de l'oncle Picsou (vous savez avec les $).

Leur cerveau n'est pas au pays des rêves, non il calcule vite et bien et convertit les zeuros en biens matériels qu'ils vont pouvoir acquérir, seuls les cadeaux à plus de trois chiffres semblent dignes d'intérêt inutile de vouloir les surprendre avec des vêtements qui seront tout juste bons pour dormir, ou autres fanfreluches inutiles qui leur déplairont.
Bref, Noël a perdu de sa saveur, c'est maintenant une fête obligée, où l'on doit côtoyer toute la famille, pour mon cas la belle famille, puisque plus de parent à l'horizon pour ma part (ça c'est tant mieux) et que les deux personnes qui m'étaient chères ne sont plus sur cette terre. (ma grand mère dont je ne m'habitue toujours pas à l'absence et mon parrain chéri parti en 2011 à cause du sale crabe)

Du coup, je m'en veux, car je suis toujours la première à culpabiliser de tout, de n'avoir pas su : 

-leur apprendre le sens du partage, le bonheur de donner au lieu de recevoir

-leur transmettre certaines valeurs : être ensemble et nous aimer est bien plus important que ce qu'il y aura sous le sapin

 Mon Noël rêvé serait d'être tous les cinq et rien que nous cinq et loin d'ici, sans beauf lourdingue à supporter par exemple... 

L'illustration est la photo de la crèche mexicaine de ma petite belle soeur chérie, lors du réveillon de Noël 2008 passé chez elle et son mari à la montagne et qui reste un de mes meilleurs réveillons. 

 

NB : je n'écris pas ça pour que vous me plaignez, mais parce que j'avais besoin de l'exprimer et que j'ai trouvé dans l'approche des fêtes une des raisons de mon mal être de ces derniers jours... J'ai du mal avec toutes ces décorations, ces publicités et autres manifestations alors que le monde va si mal, alors que je m'inquiète de l'avenir, et que je suis pessimiste pour 2012... 

 

 

Lire des articles de la rubrique
« Janvier 2012
LMMJVSD
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Articles récents